Une enquête révèle que le potentiel de l’IA n’est toujours pas exploité dans le domaine du risque et de la finance

Une enquête révèle que le potentiel de l’IA générative n’est toujours pas exploité dans le domaine du risque et de la finance.

  • Une IA générative telle que ChatGPT peut être utilisée par les entreprises dans de nombreux domaines.
  • Celui du risque et de la finance est encore à la traîne ; il n’a pas encore exploité le potentiel extraordinaire de l’IA générative.
  • Celle-ci permet aux entreprises d’économiser des ressources et peut également avoir des avantages en matière de gestion des comptes débiteurs.
Lorsque l’IA a commencé à mobiliser l’attention du public à la suite du lancement de ChatGPT en novembre 2022, le monde entier a compris que cette technologie allait entraîner un bouleversement important. Il n’aura fallu que deux mois au chatbot pour franchir la barre fatidique des 100 millions d’utilisateurs. Une puissante vague d’IA est en train de déferler et de nombreuses entreprises le reconnaissent déjà. Par ailleurs, nombre d’entre elles sont convaincues qu’elles ont ici affaire à une technologie révolutionnaire. L’enquête McKinsey The state of AI in 2023: Generative AI’s breakout year a sollicité 1 700 représentants d’entreprises au niveau du conseil d’administration, de l’encadrement intermédiaire et de la haute direction dans le monde entier. 

Les résultats parlent d’eux-mêmes : 

Les entreprises estiment que l’IA générative va changer la donne.
Source: McKinsey Global Survey on AI, 2023, “The state of AI in 2023: Generative AI’s breakout year”

Qu’est-ce que l’intelligence artificielle ?

Les technologies d’IA générative permettent de créer des contenus de manière autonome. Ces contenus peuvent être composés de texte et d’images, mais peuvent également inclure des modèles complexes, des formules Excel, des analyses et des codes de programmes. Ils sont issus de grands volumes de données qui sont évalués à l’aide de réseaux neuronaux et de techniques de deep learning. L’exemple le plus connu d’IA générative est ChatGPT, de la société américaine OpenAI.

Une entreprise sur trois utilise déjà l’IA générative.

Est-ce cependant également le cas des services financiers au sein d’une entreprise ? Lorsque l’enquête de McKinsey a été réalisée en avril 2023, un tiers des répondants ont indiqué que leur entreprise utilisait déjà l’IA générative régulièrement dans au moins une de ses fonctions commerciales. Selon cette enquête, elle est le plus souvent utilisée dans le marketing, les ventes, les services et le développement de produits. La gestion du risque, la finance d’entreprise et les autres fonctions commerciales restent très loin derrière.

Fonctions commerciales qui utilisent régulièrement l’IA générative :

Fonctions commerciales qui utilisent régulièrement l’IA générative
Source: McKinsey Global Survey on AI, 2023, “The state of AI in 2023: Generative AI’s breakout year”

Un potentiel inexploité dans la gestion du risque.

Si l’on en croit les résultats de l’enquête, l’utilisation de l’IA générative devrait s’intensifier encore à l’avenir. Par conséquent, plus de deux tiers des répondants supposent que leur entreprise augmentera ses investissements dans l’IA au cours des trois prochaines années. Ils entrevoient un potentiel inexploité non seulement dans la production, mais aussi, en particulier, dans la gestion du risque. Dans ce domaine, les entreprises interrogées ont déjà enregistré des économies de coûts supérieures à la moyenne et augmenté leurs propres ventes en s’appuyant sur l’IA. 

Des baisses de coûts et des hausses de chiffre d’affaires grâce à l’adoption de l’IA

Des baisses de coûts et des hausses de chiffre d’affaires grâce à l’adoption de l’IA
Dans le segment du risque, les entreprises utilisant l’IA ont déjà enregistré des économies substantielles tout en augmentant leur chiffre d’affaires. De telles hausses de chiffre d’affaires ont également été enregistrées dans le domaine de la finance. (Source : McKinsey Global Survey on AI, 2023)

L’IA générative va changer le monde du travail.

L’enquête EOS « European Payment Practices 2022 » avait déjà démontré que la numérisation était une question fondamentale en matière de risque et de finance. Ainsi, une entreprise qui n’a pas recours à la numérisation ne peut prétendre à une hausse de son chiffre d’affaires. En ce qui concerne l’IA, les répondants s’étaient montrés unanimes lors de l’enquête : un peu moins de la moitié (44 pour cent) supposait déjà, avant le lancement de ChatGPT, que la technologie révolutionnerait la gestion des comptes débiteurs. Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’avenir leur a donné raison : l’enquête de McKinsey le montre.
Paul Baltag, expert en IA et en données chez EOS KSI Roumanie

L’IA générative va changer le monde du travail. Elle représente un véritable partenaire d’entraînement pour les collaborateurs ; quant aux entreprises, elles peuvent obtenir un avantage concurrentiel substantiel si elles l’utilisent correctement.

Paul Baltag
Expert en IA et en données chez EOS KSI Roumanie
Chez EOS, un groupe financier occupant une place de choix sur le marché de la gestion des créances recouvrables, les collaborateurs testent des moyens d’utiliser l’IA générative dans leur travail au quotidien. « Comment répondre plus rapidement aux questions, produire des prévisions plus fiables et offrir au personnel un accès rapide aux informations ? L’AI générative offre un potentiel dans de nombreux domaines », affirme Paul Baltag, expert en IA et en données chez EOS KSI Roumanie. Dans ce contexte, cette technologie ne vise pas à remplacer des rôles, mais plutôt à les simplifier et, ce faisant, à stimuler la productivité du personnel. 

Souhaiteriez-vous bénéficier des avantages de l’IA dans la gestion des comptes débiteurs dès maintenant ? Nous serions ravis de vous y aider.

Photo credits: EOS
Hi